Article en détail     N° 2017/112    Page : 1017
<< Retour  
 

Affaires Achbita et Bougnaoui : entre neutralité et préjugés

Emmanuelle BRIBOSIA
Professeure à l’Institut d’études européennes et à la Faculté de droit
de l’Université libre de Bruxelles
Directrice du Centre de droit européen
et
Isabelle RORIVE
Professeure à la Faculté de droit et à l’Institut d’études européennes
de l’Université libre de Bruxelles
Directrice du Centre Perelman de philosophie du droit

14 mars 2017 - Cour just. Union européenne, Gde Ch., Achbita et Bougnaoui

Les premières affaires relatives aux discriminations fondées sur les convictions religieuses dont a été saisie la Grande Chambre de la Cour de justice de l’Union européenne depuis l’adoption de la directive 2000/78 concernent l’une des grandes questions controversées du moment, tant en Belgique qu’en France : à quelles conditions une entreprise privée peut-elle interdire à ses employées de porter le foulard islamique au travail ?

>> ACHETER L'ARTICLE